Surconsommation et surpollution : un vendredi noir pour la planète. Lutter contre le consumérisme et les déchets électroniques

Dechets electroniques

Réseaux de lutte contre le gaspillage, dénonciation de la surconsommation et des problèmes de recyclage

Amis de la terre

Action de l'association "Les amis de la terre" contre le géant Amazon

Black friday 1

 

 Résistance au gaspillage 

Réseaux de lutte et écologistes

 

 

Lutter contre les déchets : l'action des Amis de la terre 

 

Le jour du black friday, symbole de la surconsommation, les Amis de la terre ont déversé un tas de déchets électroniques devant le siègle d'Amazon en signe de protestation contre cette journée noire pour la planète. 

"On reproche notamment à Amazon de violer la loi et de ne pas avoir mis en place un système de reprise des déchets électroniques pour les recycler correctement. C'est un gâchis de ressources",  Alma Dufour, chargée de campagne des Amis de la Terre.

 

 

Le black friday, un danger climatique

Amis de la terre 2
Dechets electroniques 4

Nous consommons en temps normal trois fois plus que ce que la planète peut nous offrir

 

Camif blackfriday

 

Non au black friday, le site Camif refuse la consommation irresponsable 

 

Pour susciter une prise de conscience, certaines enseignes acceptent de fermer leurs portes pour le black friday, comme par exemple Camif qui a dit non au black friday en fermant son site internet ce vendredi pour lutter contre la surconsommation et inviter à la conscommation responsable.  Le site e-commerce de Camif est inacessible ce vendredi pour lutter contre la surconsommation et les fausses promotions.  

"La grand-messe de la surconsommation battra son plein, précise cette note. Le Black Friday déferlera sur la France pour nous proposer une overdose d’offres promotionnelles, soi-disant irrésistibles. Cette journée est le syndrome de la surconsommation, à l’origine des désastres écologiques et sociaux que plus personne n’ignore"

"Lors de ce fameux jour du Black Friday, le rabais réel n’est que de 2%. Les fausses promotions sont légionLe vrai coût des prix bas est d’abord social et environnemental. À moyen terme, c’est l’essentiel de la valeur créée par nos entreprises, qui se trouve concentré dans une seule main : celle des GAFA. Est-ce vraiment ce à quoi nous aspirons ? Ne devons-nous pas, au contraire, redonner du sens et de la valeur à notre consommation ?

Emery Jacquillat, président du site Camif.fr.

Nous consommons en temps normal trois fois plus que ce que la planète peut nous offrir. 

Trois ans pour sauver la planète? 

Surconsommation = surpollution. Ce vendredi noir ne profite qu'à certaines enseignes mais il coûte cher à la planète.  

 

 

Camif invite à la consommation responsable. Nous ne vendons rien, vous n'achetez rien.

Camif blackfriday

Non au black friday

Black friday 1

 

 

 

Planète écologie consommation surconsommation pollution surpollution black friday green friday

Ajouter un commentaire