Quelle cause, quel combat?

Des mots pour le dire

 

Quelle cause défendre ? La cause animale ? La cause humaine ? La cause humanitaire? 

 

Par où commencer ?

«Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous» disait Gandhi. Quelle cause defendre

 

C'est une grande question, la question. Les hommes devraient tous se sentir concernés par nos amis les animaux, car défendre la cause animale est la cause de l'homme, sinon celle de l'humanité qui se soucie plus de ses bénéfices et de l'exploitation de l'animal pour ses profits et son confort sans se soucier des souffrances (élevages intensifs, abattoirs, rites, tradition de la corrida, l'épineuse question éthique de la fourrure animale...). La question animale remet en cause le système tel qu'il est établi avec ses contradictions et sa négligence des êtres vivants que nous devrions respecter au sens d'un devoir moral. Notre rapport à l'animal nous définit en tant qu'humain et c'est à ce titre que nous nous grandissons par nos actes et pensées solidaires pour les animaux et leur capacité à ressentir douleur et plaisir.

La question de l'animal et de la planète engage notre humanité et notre humanisme n'a pas d'autre sens que de travailler pour plus de respect en vue d'une amélioration.

L'éducation devient alors l'arme la plus puissante pour changer ce monde car elle nourrit, transforme et ouvre les esprits = Education qui n'est pas que le fait de l'école qui nous apprend à savoir mais le fait de quelque vertu qu'on porte en soi, ce qui nous apprend à être.  Et s'il ne suffit pas d'ouvrir des écoles pour fermer les prisons, si l'enseignement insuffisant nous tourne vers l'école de la vie, peut-être aurons-nous plus de conscience et d'humanité pour faire à notre niveau notre part du combat vers "le mieux", "le meilleur". 

 

Quelle cause defendre

 

"Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup, beaucoup les aimer ... sans cela, ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter.

 

Marguerite Duras

 

Date de dernière mise à jour : 28/02/2018